Sous la lumière, les plantes ...

Publié le par Manu

Sous la lumière, les plantes ...

Voici l'automne, les feuilles jaunes et rouges virevoltant dans l'air si frais ... et le vent, oui le vent les déplace, éparses, elles fendent le vertige des jours tranquilles.

Le soleil soudain, auprès d'un petit ruisseau, en plein champ. La tranquillité du lieu. On entendait seulement le va et vient de la serpe, dans les orties, dans un bruissement si soudain, doux et léger. L'homme faisait face au soleil, au monde de verdure, comme plongé dans les orties. Plante extraordinaire, reconstituante.

Ces journées ressemblent à un film de science-fiction ou tout est à la fois long et si rapide parfois, ou les éléments sont troublants, spéciaux, splendides.

Le temps d'une tasse de thé et c'est déjà passé.

Sous la lumière, les plantes ...
Achillée Millefeuille

Achillée Millefeuille

Publié dans Et pendant ce temps...

Partager cet article

Repost 0

Nourrir le Monde

Publié le par Manu

Nourrir le Monde

Il y a quelques semaines, j'ai voulu changer radicalement de profession. Je m'en souviens … j'étais le dos au mur, je regardais en l'air, j'étais bloquée, mes pensées étaient en l'air. Tout paraît et disparaît. J'avais accroché toutes ces photographies au mur, j'avais épinglé des bouts de ma vie sur un tableau de liège et j'ai compris … j'ai compris que ce que je cherchais depuis tout ce temps était là, sous mes yeux, dans mes souvenirs aussi.

Travailler avec et pour la Nature. Travailler lentement mais sûrement, travailler autrement, apprendre de la terre, apprendre de ce qui nous entoure, apprendre de la vie. Parce qu'elle est partout cette vie, parce qu'elle est en nous, c'est une petite lueur.

Je me souviens de cette école qui dit «  Nourrir le monde d'intelligence ! ». Je trouvais çà un peu gros, il n'y a pas que l'intelligence qui nourrit ce monde, il y a le savoir être et savoir faire, il y a la façon de vivre la terre, de la faire vivre ou revivre, il y a ce cheminement, presque vital et quelque part un peu mystérieux à apprendre.

Apprendre. Lire. Écouter. Parler. Voir... Le jour, je pense à mon projet, la nuit, je pense aux plantes, à la terre. Je repense à ce que j'ai lu, je repense à mes souvenirs …

J'avais un grand-père jardinier et mes autres grands-parents avaient un petit jardin ou énormément de choses poussaient. Je me souviens surtout de la petite serre à côté des groseilles, du cerisier et de l'énorme tas de compost. Je me souviens des odeurs, de mes explorations dans le jardin des merveilles.

Alors aujourd'hui, je rêve de ce jardin aux merveilles. Des beaux légumes, des fleurs partout pour les pollinisateurs, des fruitiers comme barrières naturelles, de la reine des près, ma plante préférée, des produits de mon jardin pour tout le monde, pour nourrir le monde.

 

Le chemin est encore long jusqu'à ce rêve, il reste tout à faire, à créer, à apprendre surtout. J'ai tant à apprendre ...

Nourrir le Monde

Partager cet article

Repost 0

Pin's et Cartes Postales - Dimanche Brocante

Publié le par Manu

Denver ( le dernier dinosaure ! )

Denver ( le dernier dinosaure ! )

Carte postale fantaisie

Carte postale fantaisie

Une fois n'est pas coutume, le dimanche, c'est jour de brocante !

Un petit aperçu de mes trouvailles du jour: 2 fabuleux pin's Denver le dernier Dinosaure de 1988, mon année de naissance!

Et ces très jolies cartes anciennes dont je ne peux décidément pas me passer...

Ma passion pour les cartes fantaisies est très récente mais je commence à en avoir une belle collection: des femmes, beaucoup beaucoup de femmes, en couleur, noir et blanc, avec des paillettes, ou sans; des couples un peu moins; des enfants parfois, surtout si le sujet traite de Noël, des cadeaux, du sapin ... Toutes ces cartes sont des petits trésors, des témoignages d'une époque passée, un peu oubliée, dans une boîte à chaussures, au fond d'un tiroir. C'est l'époque ou les gens s'écrivaient encore, s'envoyaient des mots doux à tout vent, ils écrivaient jusqu'à ne plus avoir de place sur le revers de la carte, c'en est parfois touchant.

Alors je les conserve, je veille sur elles, dans mes petits classeurs bien rangés, en espérant les garder une éternité.

 

Et vous, quelles sont vos collections ? Qu'aimez-vous rapporter des brocantes ?

 

( Photo de Durtal par Corka' )

Brocante de Durtal ( Maine et Loire ), ce jour

Brocante de Durtal ( Maine et Loire ), ce jour

Partager cet article

Repost 0

Hier

Publié le par Manu

Hier

Hier, c'était bien. Il y avait des nuages violets dans le ciel et plus rien n'avait d'importance. Je les regardais s'envoler, se dissiper au loin et on était bien, là, à travers champs. J'avais l'impression d'étouffement avant hier. Et ce jour là, à nouveau, j'étais dans la nature, à nouveau je revivais cela, la liberté d'être là, entourée de végétation, du vent, du rien.

Aurélien a désactivé son compte twitter ce jour. Il m'a expliqué que cela ne lui apportait rien, rien d'important, que les gens sont sous l'emprise des réseaux sociaux.

Voilà plus de 10 ans que nous nous passionnons pour le monde d'Internet et tout à coup, là comme çà, il nous faut nous évader, revenir à l'avant, c'était si bien avant. On sortait entres amis, on se voyait pour parler de tout de rien, on se voyait ... maintenant on ne se voit que très rarement, la vie change, il y a Internet, c'est rapide, facile ...Il n'y a plus ce rapport humain, il n'y a pas cette symbiose entre les êtres qui nous définit tant.

On veut trop devenir quelqu'un. Toute notre société repose sur cette phrase.

Alors on se créée notre petit monde, on s'entoure de "personnes" que l'on suit, avec ou sans intérêt ...


 

Je suis nostalgique d'Hier. C'était merveilleux de voir ces nuages violets, des vrais, sans filtres. Comme si notre vie ne tenait qu'à cela, un putain de filtre.

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>