Renée Rivet, Chemin de Fumées

Publié le par Manu

Renée Rivet, Chemin de Fumées

Comme j'aime ce titre ! Chemin de fumées, çà sonne si bien, c'est inspirant, poétique, magique. La magie, définition même de ce magnifique recueil trouvé sur une étagère poussiéreuse des Emmaüs !

Renée Rivet n'est pas très connue dans le monde de la poésie ; elle a pourtant été nommée dans l'anthologie de la poésie féminine française. Renée Rivet est née à Neuilly sur Seine en 1923 et est décédée en 2013. Je n'ai pas beaucoup d'informations à son sujet si ce n'est ces quelques lignes de l'Anthologie :

«  Chaque poème, riche de sensations et d'observations, est un conte, un tableau ou un court métrage enregistrant un instant de la vie pour le conduire vers une surréalité légendaire. »

Renée Rivet Un chat sur un Toit

Le recueil Chemin de Fumées a été édité en 1956. Le lecteur est invité à y découvrir quatre demeures, quatre « passages » de la vie.

J'ai beaucoup aimé cet ouvrage, il est pour moi un recueil des origines, de l'enfance, des histoires que l'on se raconte à soi-même ou à d'autres, ces petites histoires qui font la vie et l'éternel réveil de la poésie que l'on porte en soi.

 

L'Anthologie

À noter que les écrits de Renée Rivet sont difficiles à trouver. Écumez les brocantes, Emmaüs, les endroits où les livres prennent la poussière !

Ce recueil a été publié aux Éditions Seghers.

 

 

Renée Rivet, Chemin de Fumées

 

Publié dans Lire

Commenter cet article