Mode: Tous écolos demain ?

Publié le par Manu

La Révolution Textile

La Révolution Textile

Depuis quelques années déjà je me questionne sur nos relations à la consommation, parfois excessive, notamment en ce qui concerne la mode. J'ai trouvé beaucoup de sujets concernant cette question, des blogs par exemple, prônant une vie plus "green" mais je trouve parfois que ces pages Internet ne sont que des vitrines de plus, des hastags et des liens ouvrant trop souvent la fenêtre à des sites commerciaux.

Que l'on soit tranquillement sur son ordinateur, en ville à nous promener, sur le chemin qui nous ramène à la maison, dans un train, nous sommes envahis de publicités, de marques qui cherchent à conquérir de nouveaux clients. Il est alors bien difficile de faire un choix, de trouver chaussure à son pied, surtout si cette envie de la mode bio et éthique nous obsède …

Peut-être n'est-ce pas réellement une obsession mais plutôt une affirmation de soi, délivrer un message au reste du monde … oui, après tout, et pourquoi pas. Pourquoi pas un jour se passer de grands magasins aux rayons de t-shirts infinis, aux couleurs et formes improbables, aux étiquettes qui font voyager. Car il est bien là le problème. Nos vêtements voyagent trop, ils sont fabriqués par des gens payés une misère dans quelques pays comme au Bangladesh, leurs conditions de travail sont loin d'être les mêmes qu'en Europe etc … La filière est vaste, trop vaste peut-être car le consommateur n'en voit pas le bout. Il ne sait pas d'où vient le produit qu'il vient d'acquérir, comment a t-il été conçu, si des substances nocives se trouvent dans les mailles du tissu etc … Tout devient alors difficile, c'est la galère dans les magasins pour trouver ne serait-ce qu'une petite étiquette indiquant le pays d'origine du produit. Sans parler du produit en lui-même : trouvez-vous que vos vêtements durent une éternité ? Moi non. J'ai l'impression d'être parfois devant un rayon électroménager, de voir l’obsolescence programmée de chaque vêtement. C'est dur !

Dans mon placard, je trouve quelques vêtements achetés récemment sur un coup de cœur, dans des magasins type H&M - un jean en particulier avec le logo « Conscious », je l'aime énormément, il est très voir trop souvent sur mes fesses mais voilà, c'est H&M. Conscious ou pas Conscious, pour moi c'est pareil ; se sont des vêtements qui font le tour du monde et c'est vraiment se foutre de la tête des clients que de dire que ce vêtement est plus écolo qu'un autre dans le magasin. Pourtant, c'est une avancée, H&M fait parti de ces gros groupes qui font un effort en matière d'écologie. Mais on est encore loin.

J'ai également beaucoup de vêtements de seconde main, à savoir des vêtements de ma sœur, affectueusement gardés dans mon placard, des fringues tout droit venues de friperies ici et là, des Emmaüs. Acheter dans des friperies, sur des brocantes, c'est bien plus écologique et économique. Le seul souci, c'est encore de trouver sa taille et le t-shirt idéal. Mais il faut accepter que l'idéal n'existe pas, que ce n'est pas un vêtement qui va nous rendre plus beau, plus belle. L'idéal, c'est l'illusion. La mode est illusion.

Acheter de cette façon, c'est dire non à la surconsommation. Parfois même, c'est faire des heureux et aider à une bonne cause comme pour les Emmaüs.

Dans une autre optique, le site Etsy propose également des créations atypiques, parfois uniques, de créateurs venus du monde entier mais aussi de France. On trouve parfois de belles idées à offrir ou à s'offrir comme ici.

J'ai également découvert ce jour la marque de vêtements Conouco, fabricant des vêtements en lin et en France. Leurs modèles sont intemporels, faciles à porter. J'ai un petit coup de coeur pour le top bien nommé Lintemporel.

 

Pour trouver la boutique Emmaüs la plus proche de chez vous, c'est ici !

La Révolution Textile, c'est là !

Mode: Tous écolos demain ?

Publié dans Et pendant ce temps...

Commenter cet article