Nuées Azur

Publié le par Manu

Nuées Azur

J'ai repêché les nuées de rêves et d'espoirs dilués dans l'eau salée. Elles étaient sans limites. Elles brillaient, chargées de pluies des fonds-marins, des étoiles de mer des profondeurs … Elles disaient que la nuit était tombée sur le monde jadis, que le vent soufflait et s'engouffrait dans les roches volcaniques. Là ou le soleil attise les corps, là ou la vie demeure encore. Pleine et irradiante. Le temps a juste emporté ses quelques nuées, sur les bords d'un fleuve sans coques.

J'attends que le temps s'écoule, libre et passible.

Demain, je les remettrai à la lisière des forêts de fleurs libres.

Elle rejoindront le monde des nuées désirées.

 

 

 

Publié dans Les mots

Partager cet article
Repost0

Beyrouth

Publié le par Manu

Beyrouth

Sous un soleil ocre, l'homme marche seul devant ma fenêtre. Il porte une chemise blanche avec des bretelles. L'homme semble troublé, perdu. Peut-être a t-il été absorbé, lui aussi, sous les plaines écorchées par l'éclat des ombres ? Peut-être que, gagné par le bruit de l'absence, il s'est enfouit sous la blancheur du jour, la vie, un fleuve d'argent couvert de coques libres …

L'homme, hagard, continua sa marche. Sa chemise blanche avait été dévorée par l'ocre du soleil.

 

Pour Beyrouth,

07/08/2020

 

Photo: © AFP / Anwar AMRO - Au lendemain de l'explosion, la ville de Beyrouth est ravagée par les dégâts causés par la déflagration

Publié dans Résonance

Partager cet article
Repost0