A l'origine...

Publié le par Manu

DSCF8315.JPG

 

Il est assez difficile de trouver de bons produits niveau cosmétiques. De bons produits biologiques et si possible non testés sur les animaux, c'est encore plus difficile.

A une époque, j'achetais mon gel douche en grande surface, mon maquillage chez Sephora quand je me maquillais ( ce qui est rare ) ... et puis petit à petit, je me suis intéressée au rayon biologique, aux petits producteurs ainsi qu'aux grandes firmes qui mettent un peu de tout et n'importe quoi dans nos crèmes de beauté. Et puis surtout, la question des animaux est revenue maintes et maintes fois sur le tapis: mon dentifrice a t-il été testé sur un pauvre lapin ?

 

Pour le dentifrice, je me tâte encore. Je me dis qu'un dentifrice, c'est important, surtout quand on mange beaucoup de bonbons comme moi. On a ceux en grande surface où l'on peut lire " recommandé par l'union bucco-dentaire" et ceux ou il y a juste moins de couleurs ( le rouge et le bleu dans un dentifrice, vous trouvez çà naturel ? ), certifié bio et non testé sur les animaux. Et là je pense aux temps immémoriaux: comment faisions-nous avant ? On avait pas toute cette industrie cosmétique et j'en passe qui nous mettait des produits dérivés du pétrole dans notre dentifrice ? Rien de tout çà ... on se brossait sans doute les dent avec ce que l'on avait: des poils de bêtes, du foin ou je ne sais quoi ... le dentifrice est arrivé bien après ( je ne vais pas vous faire un exposé sur le dentifrice, non non !). Idem pour les shampoings etc ...


Ma maman un jour m'a dit : " Tu sais, tu ne devrais pas te mettre autant de crème sur le visage, ni utiliser autant de produits différents, çà va t'abîmer la peau" et ma maman ne met jamais de crème anti rides ou quoi que se soit. Elle a quelques tâches brunes, certes, mais elle prend çà comme un signe du temps, quelque chose de normal et de naturel.


Il y a sans doute un désir de se faire plaisir quand on se met de la crème sur le visage, sans doute aussi pour l'esthétique, pour le paraître...Je vois souvent des jeunes femmes très très maquillées dans la rue: je me dis que c'est moche ( çà peut plaire, certes ), qu'elles sont sans doute plus jolies sans un tas de fards sur le visage.

Et toutes ces choses qui prennent place dans notre salle de bains, tous ces produits que l'on utilise chaque jour, en a t-on vraiment besoin, est-ce que l'on en connaît les moindres détails de fabrication, les ingrédients, la provenance des produits ...? Plus il y a d'ingrédients, plus il y a de risques que le produit soit mauvais pour nous, que l'on retrouve des produits chimiques et autres choses qui vont avoir pour conséquences d'abîmer notre peau, nos cheveux ...


Ce que je cherche aujourd'hui, se sont les étiquettes où il n'y a que quelques ingrédients, un peu comme la carte d'un restaurant: je rentre dans le restaurant qui aura le moins de plats proposés sur sa carte. C'est un gage de fraîcheur, de qualité du produit. Après tout, avons-nous réélement besoin de silicone pour que nos cheveux se démêlent plus facilement ?


J'en reviens à ma maman: elle a prit l'habitude d'utiliser des shampoings de la marque E... machin chose et je lui ai dis maintes et maintes fois que cette marque fait des tests sur les animaux et qu'il y a des choses pas bonnes dans leurs produits, mais elle continue d'en acheter. Parce qu'elle a l'habitude d'acheter cette marque depuis toujours. Quand les gens prennent des habitudes, il est difficile de les mener sur un autre chemin. Mais il faut parfois aller voir un peu plus loin dans un rayon, chez une autre marque, un petit producteur exilé dans un bled pommé au fin fond de la France. Il faut penser à l'écologie, au respect de l'environnement, aux économies qu'on peut faire en achetant local aussi. Penser aux saloperies chimiques dans le dentifrice, sans oublier ce que l'on fait endurer à des animaux dans beaucoup de laboratoires partout dans le monde. C'est un peu comme porter de la fourrure: aujourd'hui on dit " Ah, quelle pouffiasse celle là avec son manteau de fourrure !" mais on ne dit pas " Ah, quelle pouffiasse celle là, elle utilise des produits E... machin chose." et pourtant, çà revient au même.

 

Bon, après je ne suis pas une extrémiste, ni une végétarienne, ni une accro du bio etc ... J'essaie surtout d'acheter mieux et moins bête, enfin en pensant aux bêtes aussi. Je lis les étiquettes le plus souvent possible, j'essaie de décrypter les trucs en latin, je n'achète pas un truc si je n'en ai pas besoin ... enfin j'essaie.

 

 

Comme dis mon Beau-Papa, j'irais au paradis des animaux !

 

tumblr_m458rqMCzx1qdjsino1_500.gif

beautiful-and-wonderful-days.tumblr.com

 

Quelques produits:


- Eau de rose, Laboratoire du Haut-Ségala, bio et non testé sur les animaux, label Cosmébio et Ecocert ainsi que pour les huiles végétales de Chanvre et de Camélia ...( production dans l'Aveyron )

- Shampoing Maison Berthe Guilhem ( un artisan de Midi Pyrénées, artisan savonnier qui fait également des savons au lait de chèvre), bio mais très certainement testé sur les animaux.

- Fluide hydratant de jour, Gamarde, bio et non testé sur les animaux ( produits fabriqués dans les Landes )

- Eau d'Elixir les Fleurs de Bach, bio Ecocert et non testés sur les animaux ( origine des fleurs: aucun indice )

- Baume à lèvres Lush, produits non testés sur les animaux mais en revanche, très peu d'ingrédients biologiques ( ce que je reproche à cette marque britannique, ainsi que toutes les couleurs pas franchement naturelles qu'ils utilisent pour colorer savons, shampoings... )

Publié dans Et pendant ce temps...

Commenter cet article

Ton Chaminou 09/05/2013 16:54

Au départ, je me suis dit "arf, un article sur la cosmétique, c'est pas mon truc" mais il s'avère plutôt intéressant, toutefois je me pose une question annexe : le titre, c'est en référence à
Biolay ?!

Manu 09/05/2013 16:58



Merci, je suis contente qu'il te plaise cet article pas trop fifille !! :)