Hier, le rouge.

Publié le par Manu

 

DSCN1157.JPG

 

Le vent se levait et quelques feuilles tombaient. Du jaune, du orange, du rouge, ce rouge si intense qui danse sous la lumière du soleil. Un rouge profond, envoûtant qui me rappelle la douceur d'une pomme bien mure, charnue. Nous traversions quelques chemins pour nous enfoncer rapidement à travers champs. Des vaches nous regardaient passer, quelques oiseaux virevoltaient çà et là et l'odeur délicate de la campagne embaumait les allées de baies sauvages. Des touches de couleur, du vert émeraude, du jaspe, un ciel turquoise. Pas un bruit, juste quelques beuglements au loin, des oiseaux qui farfouillent dans les feuilles mortes. C'est la belle saison pour découvrir la campagne; les arbres se dénudent et l'on voit alors apparaître des individus. C'est le bon moment pour sortir et se préparer à l'hiver. Le ciel se dévoile, le soleil perce doucement. Un petit village perdu au milieu des collines se détache des champs. L'endroit aurait paru désert s'il n'y avait pas eu ce chat noir et blanc qui nous regardait d'un air inquiet et ce chien 'gardien des lieux'. Une porte en bois vieilli, des herbes folles, le lierre qui coure sur les murs de pierres, une maison abandonnée. Plusieurs chemins onduleux s'offrent à nous: nous prendrons celui au tronc d'arbre en forme d’essain. D'ailleurs, nous ne croiserons pas des abeilles mais une invasion de coccinelles asiatiques, jaunes et oranges. Puis viennent les pommiers. Des pommes rouges et belles qui semblent vous appeler « Viens, viens me croquer » et mon amoureux «  Non, elles ne sont pas à toi... » Oui mais la tentation de la pomme rouge est telle que je ne pu résister. Une pomme embarquée plus loin, nous retournons sur notre chemin qui nous mènera à rencontrer notre chat aux yeux bleus.

«  Regarde, on était là-bas... Oh! Des biches!!!! » La campagne se dévoile sous nos yeux ébahis.

 

 

 


 

interpol.png

 

Pour tous ceux qui connaissent et vénérent INTERPOL, le groupe sortira prochainement une édition deluxe de leur somptueux, que dire, enigmatique Turn on the bright lights. Un double cd avec en bonus les lives, d'autres pépites qui n'apparaissent malheureusement que sur Internet comme précipitate que sans doute, beaucoup de fans comme moi auront essayé de télécharger! Là, vous aurez l'embarra du choix, de quoi faire une cure d'INTERPOL pour un petit moment. Sorti le 20 novembre...

Voici un extrait de ce que vous pourrez y trouver:

 

 

 

Sinon, le 22 octobre, Paul Banks sortira son nouvel album...Aller, c'est dans quelques jours! :)

Publié dans We are free

Commenter cet article

Nais' 22/10/2012 17:35

Jolie balade où tu nous emporte la Manu :) Tu m'as donné des envies de sorties en forêt, moi qui suis plutôt pantouflarde et casanière ! ^^
Beau "rouge"...
Bises, à bientôt j'espère !!

Manu 22/10/2012 17:35



Merci Naïs, à quand tu veux !  :)



Ton chaminou aux yeux noisettes 20/10/2012 16:43

Ma chère Blanche-Neige, ton texte est beau mais ce qu'il y a de plus beau, c'était de vivre ces instants avec toi ! Sinon, tu te renseignes vite pour Interpol !

Manu 20/10/2012 19:52



Merci, se fut un moment superbe avec toi mon chaminou aux yeux noisettes! Pour Interpol, je ne suis pas une fan pour rien hein! Vivement la sortie de leur new Turn on ...j'attends çà pour tu sais
quand!!! :)