Je veux un tardis pour noël !

Publié le par Manu

Sans-titre.png

( une animation de Google pour changer!)

 

 

D'abord, une lueur.

 

Je songe à toutes ces épopées artistiques et brillantes que je perçois longuement à travers les murs de ma chambre. Là, la couleur se fond avec plaisir et envie dans l'atmosphère surréaliste de mes nuits. Je flotte sur un nuage étoilé et plonge ma tête dans l'espace si dense et opaque de la nuit. Un rayon de lune s'efface peu à peu de mon ciel où s’entrouvre une porte: l'infini. Poussières et étoiles. Je traverse cet océan de lumières, tout paraît alors si paisible et enchanteur. J'ai le sentiment de voler de mes propres ailes et de pouvoir passer outre les frontières.

 

Une liqueur d'un vert ou tout se confond.

 

La tasse de thé vert à la main droite, les yeux rivés sur mon carnet d'écriture, je pense à mes écrits, à des paroles de chansons, à ce que je pourrais bien y écrire. Il pleut des feuilles au dehors, parfois au dedans, des feuilles qui ne sont jamais de la même couleur, jamais éternelles. J'aimerais que l'écriture me soit éternelle, que les mots viennent d'eux-même, chaque jour, chaque nuit. Quand les cauchemars s'éveillent et font disparaîtrent des images d'une beauté sans pareille. J'aimerais que les mots raisonnent, comme un refrain qui ne s'oublie pas. Je pense à ma famille, je pense au temps, je pense que nous n'avons pas le temps de tout écrire. Alors que l'écriture vienne.

 

Une chanson qui parle d'une ligne de faille, une autre du poids du monde...

A 7h30, j'avais déjà le sublime HOWL des BRMC dans les oreilles. Quand on partait en vacances avec mes parents, il fallait que je m'occupe plus de 6h parfois...j'avais mon lecteur de cd et mes cds préférés dans mon sac à dos. HOWL en faisait parti. C'est le premier album du groupe que je me suis offert et je dois dire qu'il m'est précieux. Toutes les chansons sont belles et j'en connais chaque refrain. Alors ce matin, Howl, fault line ou encore weight of the world raisonnèrent dans mon esprit. C'est de la musique qui traverse les pensées, les idées, les chemins.

Demain je repars pour quelques jours dans le Nord. Dans le village que j'aime tant...mais sans mon amoureux que j'aime par dessus tout.

Il va falloir que j'emporte beaucoup de cds, de livres, mon cahier d'écriture...une photo de mon bien aimé.

Ah, comme j'aimerais que le TARDIS du Doctor Who existe!!!

 

 

Bonnes vacances à ceux qui en ont, prenez le temps de faire toutes ces choses dont vous avez envie :)

Apluch ;)

 

 

 


 

( Chanson pour mettre de l'ambiance chez vous ou pour danser comme un cowboy!)

Publié dans Les mots

Commenter cet article

Catherine 30/10/2012 11:22

Bonnes vacances !
Les BRMC sont peu connus !

Manu 01/11/2012 15:07



Merci Catherine, les BRMC sont connus de ceux qui les connaissent! :)



Ton Chamiwho 28/10/2012 21:09

Ma chérie, ne fais pas l'inculte, tu sais très bien que le TARDIS est plus grand à l'intérieur qu'à l'extérieur ! Pour le reste, je ne m'attendais pas à ce petit article... La première partie est
très belle. L'autre me fait penser qu'il ne faudrait pas que les mots viennent facilement, la magie de l'écriture se trouve dans la quête de celle-ci, comme des archéologues dénichant des vestiges
millénaires... Ah, j'oubliais, je t'aime très fort !

Manu 01/11/2012 15:00



Mon chéri, je te remecie de ton commentaire et j'aurais aimé te voir arriver en Tardis pendant mes vacances " à la maison de là-haut"!Merci pour la première partie, mais c'est vrai que la magie
de l'écriture est telle qu'on a pas envie qu'elle se termine, c'est compréhensible!


Je t'aime très très fort aussi

Nais' 26/10/2012 18:25

Bonsoir Manu ! Eh bien... Moi aussi je rêve d'un Tardis :P
Profite bien de tes quelques jours dans le Nord !
Bises, bonne soirée !!

Manu 26/10/2012 18:35



Ah, çà va je ne suis pas la seule alors! Bon, on va pouvoir faire un club alors mais il faudra gérer les entrées dans le Tardis parce que la place va nous manquer!


Merci Naïs', bises et bonne soirée ;)