Mon petit porte bonheur ...

Publié le par Manu

P4030028.JPG

 

 

 

 

Des chats, il y en avait pleins d'autres. Ils étaient tous là, à attendre que l'on fasse notre choix, tous si mignons mais nous ne pouvions en adopter que deux. Mon petit frère a choisi Chaussette et moi Grigri, un coup de foudre. Avec mon petit frère, on est reparti main dans la main avec ma maman et un carton qu'elle portait délicatement. Les deux petites têtes dépassaient des bords. Ils ont grandis ensemble, mon petit frère et moi avons grandis avec eux …

Un soir, je rentrais de ma journée de lycée en pleurs. Je me suis enfermée dans ma chambre et je ne suis pas descendue manger. Puis j'ai entendu des frottements contre la porte. C'était Grigri qui frappait de sa petite patte à la porte. Il m'a regardé, il a miaulé doucement et s'est installé avec moi sur le lit. Il m'a écouté, il m'a rassuré aussi … il a fait ce qu'une maman ferait. Lorsque je suis parti de la maison pour étudier dans le Nord, j'avais une photo de Grigri sur mon mur mais il me manquait, ses ronrons me manquaient. Et quand je revenais à la maison, il me collait tous les soirs, il voulait sa dose de câlins, ceux qu'il n'avait pas eu depuis mon départ.

Avec Grigri est née une véritable complicité; il est tout simplement devenu mon meilleur ami, un confident, mon petit frère aussi. Parfois, je lui parlais en sachant qu'il ne répondrait pas mais il m'écoutait, je le savais. Il savait tout de moi et il a été le premier à savoir quand je suis tombée amoureuse d'Aurélien. J'aimais le prendre contre moi, lui faire pleins de bisous sur ses grosses joues, lui faire des massages sur le ventre et il adorait çà! Il avait l'habitude de faire le fou, de partir en trombes et d'aller faire ses griffes sur le petit marronnier. Son arbre, celui qui continuera à pousser …

Il m'est difficile d'écrire ces mots tant la perte de mon ami m'est douloureuse. Beaucoup de souvenirs, de beaux souvenirs me restent de lui, d'une partie de ma vie dans le Nord aussi. Et aujourd'hui, j'ai la sensation d'avoir perdu une partie de moi, une partie de cette vie qui m'a aidé à grandir, à me forger pendant treize années. Grigri était bien plus qu'un chat, il était ma famille.

 

 

Mon petit porte bonheur ...

 

 

Publié dans Les mots

Commenter cet article

Catherine 22/01/2013 23:42

Un beau texte, Manu, mais quelle tristesse. C'est avec émotion que je te présente mes condoléances car je sais bien que c'est un membre de ta famille et un ami que tu as perdu, et pas seulement un
chat. Grigri était très beau, tu le garderas toujours en ton cœur. Amicalement.

Manu 23/01/2013 18:27



Merci Catherine, tes mots me touchent beaucoup. Oui, Grigri est encore là et sera toujours là ...



Nais' 18/01/2013 19:25

Bonsoir Manu,
J'avoue ne pas avoir pu tout lire... Je suis très sensible à ce genre de relation, et cette perte me touche aussi...
Je te souhaite beaucoup de courage pour supporter l'absence de Grigri :(
Bises, belle soirée

Manu 19/01/2013 10:24



Bonjour Naïs,  merci pour ton petit mot. Je vais essayer de penser à autre chause ...


Bon weekend, bises



Ton Chaminou 18/01/2013 17:33

C'est un très beau texte, très émouvant. Je t'imagine, petite, un grand sourire en revenant à la maison en compagnie des petites boules de poils !

Manu 18/01/2013 18:58



Merci mon Amour; oui, je revoie tous ces souvenirs et je me dis que c'était beau cette époque ...