MUD: sur les rives du Mississippi

Publié le par Manu

mud-affiche.jpg

 

Un très grand coup de coeur.

 

Hier, Aurélien passait quelques examens et je me suis donc donné rendez-vous au cinéma à Nancy pour voir le nouveau film de Jeff Nichols: Mud, sur les rives du Mississippi.

 

L'histoire se déroule au fin fond du Arkansas. Ellis et Neckbone sont amis et vont se rendent sur une île qu'ils avaient repérés pour y découvrir un bateau dans un arbre. Dès lors, ils voudront s'approprier ce bateau mais Mud, réfugié sur l'île, en a besoin pour s'échapper. Un serpent tatoué sur le bras, et une chemise porte-bonheur, le fugitif va proposer un deal aux deux adolescents: le bateau contre un peu de nourriture. Les deux amis vont alors découvrir que Mud est recherché par les autorités et qu'il cherche en fait à prendre la fuite avec sa belle ... mais il ne pourra y arriver sans l'aide des deux adolescents qui vont tout faire pour l'aider à s'échapper.

 

mud-sur-les-rives-du-mississippi-photo-2.jpg

 

Ce film est tout simplement éblouissant. Dès les premières scènes, je suis restée hypnotisée par la beauté des paysages que le réalisateur nous offre: une grande étendue d'eau, le Mississippi, l'île, la petite ville tranquille ... et puis des plans hostiles à une échappée belle à la découverte d'un bled de l'Amérique profonde avec le jeune Ellis, rêveur, dans le camion de son père.


On s'y attache à ce film, on ressent une certaine émotion face aux différentes histoires d'amour: l'amour fou, l'amour adolescent, l'amour destructeur et puis une certaine fascination pour le personnage de Mud: Quelle est son histoire, pourquoi est-il là, qu'est ce qui le rend si fort, ... et cette chemise ?


On est happés par ce film prodigieux qui défile à une vitesse grand V. Les personnages sont forts, chaque acteur ou actrice est merveilleux au point de ne plus vraiment savoir s'il y a un premier rôle ou non, et puis on s'en fiche parce qu'ils sont tous beaux, parce que çà sonne vrai. Et pour que tout cela sonne vrai, pour que l'on ressente cette émotion, cette attirance, que l'on soit aussi captivé, c'est que le réalisateur propose quelque chose de beau. On ne tombe ainsi pas dans le côté mélodrame, ni dans le côté cow boy, ni même dans celui du thriller angoissant et violent ...( le seul moment assez "thriller" est une scène de combat armes au poing qui m'a fait sursauté comme une sauterelle dans mon canapé rouge ...). Il ne faudrait pas non plus oublier la symbolique du film avec les différentes croyances de Mud, les serpents et les armes à feu: l'arme de Mud, un autre deal passé avec Neckbone, va devenir une arme sans munitions, comme pour montrer la non-violence de ce film. 


On ne peut pas ressortir de ce film sans éprouver un grand bonheur, une certaine passion pour cette parenthèse inattendue cinématographique. Il en va du jeu des acteurs bien entendu, Matthew McConaughey éblouissant et même touchant dans cette recherche de "l'amour à la mort", du jeune Tye Sheridan que je n'avais jamais vu au cinéma et qui m'a limite fait couler une larme à la fin du film ... et puis surtout cette histoire mémorable avec ces paysages très beaux...J'aurais voulu que le film dure une éternité.

 

 

Fascinant !

 

 

Mud: sur les rives du Mississippi, réalisé par Jeff Nichols. Avec Matthew McConaughey, Tye Sheridan, Jacob Jofland, Reese Witherspoon, Sam Shepard ...Durée: 2h10. En salle le 1er mai.

 

 

 

Publié dans Let the camera roll

Commenter cet article

Ton Chaminou 11/05/2013 13:39

On sent par cet article que ce doit être un très bon film et je me dis que si un jour, il sort en DVD... ;)

Manu 11/05/2013 16:16



A voir absolument même ! Oui, je pense trouver le DVD mais ne voudrais-tu pas le voir sur grand écran ? Tu sais, les paysages sont sympas aussi ...aller, tu vas bien te laisser tenter pendant tes
vacances ?! :)