Noir et blanc de l'océan

Publié le par Manu

DSCN2310
 
 
Au bord de l'océan, c'était la drâche comme on dit dans le Nord. C'était la pluie battante mais çà ne nous a pas empêché de nous promener au bord de l'eau, si proche de cette mer déchaînée. Des vagues hautes qui refoulaient sur le sable mouillé quelques débris que la mer n'a pas digérée. Des plastiques, des bouts de bois, des boîtes de Ricoré...J'aurais voulu avoir sur moi un sac plastique pour tout nettoyer mais aussitôt, d'autres choses seraient revenues. Mais les mouettes continuent de voler, libres et légères, les oiseaux migrateurs se balancent aux creux des vagues et les coquillages sont comme semés par quelques vagues chatouillant nos pieds.
 
 
DSCN2302
 
A la lisière de la forêt, tout se mélange, la pluie, le vent, les odeurs. Le pin et ce parfum si fin de la sève, où peut être celui d'une fleur imaginaire. Nous passons par des allées vertes de mousse, de plantes qu'on ne trouve qu'ici et tout à coup, tout devient nouveau. Ce n'est plus cette même grisaille, c'est le bleu de l'océan qui s'affirme, qui s'étend devant nous et qui nous renvoie aux souvenirs de cet été, ensoleillé.
 
 
Parlons-en:
 
 
 Miles Lappeman élève des rhinocéros (en haut, à gauche). Chumlong Lemtongthai les chasse. Il a été condamné à quarante ans de prison. Ci-dessus, la dépouille de Longhorn, femelle de 24 ans.
 Photo: Ouest France
 
J'ai lu un article sur le massacre des rhinocéros en Afrique du Sud. Chaque année, des centaines de rhinocéros sont abattus pour leur unique corne vendue dans les pays asiatiques comme le Vietnam à des fins thérapeutiques. En 2010, 330 bêtes ont été tuées et cette année, depuis janvier, c'est 630 rhinocéros qui ont été chassés pour leur corne. Comment lever l'embargo, comment faire évoluer les mentalités de ces pays qui ne jurent que par ces produits animaux ? Les autorités en Afrique du Sud font tout ce qui est en leur pouvoir mais les pays asiatiques ferment les yeux...
J'ai envie de dire: quel monde de cons.
 
 
 
Musique:
ALT-J, oh oui! 
 
 

Commenter cet article

Catherine 22/12/2012 19:42

Comment arrêter les braconniers surtout ?
C'est horrible... J'ai déjà vu des photos d'éléphants têtes coupées... Ils ne coupent pas l'ivoire, ils coupent la tête en deux avec la trompe et ce qui vient... C'est abominable... Parfois il y a
des éléphanteaux à côté des éléphants ensanglantés et couchés en train de mourir...
Bon weekend quand même et bonnes fêtes de Noël.

Manu 23/12/2012 12:04



Catherine, je dois dire que ce genre d'images me donnent des frissons. Comment faire pour arrêter tous ces massacres en sachant que beaucoup d'animaux sont chassés juste pour leur peau, leurs
cornes etc ...? même les associations de défense des animaux ni peuvent rien...Tout çà parce que la consommation de certains pays se densifie et partout ailleurs ( je prends l'exemple des peaux
de chats et de chiens pour faire des manteaux en Europe). Tout cela est cruel et n'a ni queue ni tête.


Bon weekend à toi également et bonnes fêtes de Noël Catherine :)



Ton Chaminou 22/12/2012 17:37

Je commence par le moins réjouissant, si tu savais le nombre d'animaux aux vertus thérapeutiques selon certaines populations asiatiques... On peut penser au requin qu'on coupe de ses ailerons et
nageoires, et qu'on remet à l'eau tel une sorte de tronc... Dégueulasse ! Pour le reste, tes photos sont véritablement superbes et intelligentes, surtout la seconde, je dois dire que je m'incline !
C'est du bon boulot. Enfin, il y a ce texte, ton écriture toujours musicale...

Manu 23/12/2012 12:00



Mon beau Chaminou, c'est vrai qu'on pourrait parler aussi des requins et d'autres encore, mais franchement, j'ai hésité à parler des rhinocéros avant Noël...mais peut être faudrait il qu'on en
parle plus. En tout cas, merci pour les photos, je n'ai pas fait de choses si exceptionnelles mais si tu le dis, j'en suis très fière! Merci aussi pour mon texte, tu es mon plus grand fan!