Samedi, bonnes nouvelles ...

Publié le par Manu

DSCF8044.JPG

Bobun de ce midi - Photo de mon cher et tendre <3

 

 

Ce week end, Aurélien et moi profitons de quelques bons moments pour nous faire plaisir. Au menu, des petits mets succulents, en passant par la quiche lorraine d'Aurélien ( ah vraiment, il n'y a que lui qui sait aussi bien la faire !), mon Bobun de ce midi, les tartelettes à la poire de notre pâtissière préférée, les hot dogs maison ce soir, demain le saumon aux épices et le clafoutis aux cerises fait maison ... ah, que c'est bon de se faire ses petits plats! Surtout quand on peut prendre le temps de les préparer, de les faire en duo en rigolant !

 

DSCN3341.JPG

Les vieilles pierres -  petit village caché dans les Vosges

 

Le temps ne nous gâte pas vraiment en ce moment: du gris, du vent, des températures en dessous des normales saisonnières comme aiment à le dire les présentateurs météo. Bref, le feu crépite dans la cheminée et çà fait un bien fou de prendre l'apéro au coin du feu !

 

 

 

Pour poursuivre les bonnes nouvelles de ce weekend, j'ai lu un article concernant un texte voté par l'ONU à propos des violences faites aux femmes.

Les 193 États membres de l'ONU, l'Iran, la Libye, le Soudan et d'autres pays musulmans, à l'origine très réticents, ont surmonté leurs profondes divergences en acceptant d'inclure dans cette déclaration un paragraphe soulignant que la violence contre les femmes et les filles ne pouvait se justifier "par aucune coutume, tradition ou considération religieuse". Au cours des négociations, l'Iran, le Vatican ou la Russie s'étaient ligués dans une alliance conservatrice, selon des diplomates, pour tenter d'édulcorer le projet de déclaration finale soutenu par les États-Unis, le Canada et les Européens, notamment la Norvège et le Danemark. Les Frères musulmans en Égypte ont estimé vendredi que le texte en discussion à l'ONU était contraire à l'islam et conduirait à la "déchéance totale de la société" en cas d'adoption."La Commission demande instamment aux États de condamner avec force toutes formes de violence contre les femmes et les filles, et de s'abstenir d'invoquer toute coutume, tradition ou considération religieuse pour se soustraire à leur obligation de mettre fin" à cette violence, proclame la déclaration. Elle ajoute que les États doivent "accorder une attention particulière à l'abolition des pratiques et des lois discriminatoires envers les femmes et les filles, ou qui perpétuent ou considèrent comme acceptable la violence exercée à leur égard".

Selon un rapport de la Banque mondiale évoqué à la conférence, les femmes âgées de 15 à 44 ans sont plus nombreuses à décéder de mort violente que du paludisme, du sida ou du cancer réunis.

 

C'est une très bonne nouvelle ce texte, mais je me dis que, sans doute, dans certains pays très conservateurs, cette déclaration ne sera pas suivie du tout ou presque pas. Les évidences religieuses, prises de positions politiques, les habitudes de certains pays seront sans doute réticents à suivre ce texte. Il faudrait que les mentalités changent, que l'on apprenne très tôt aux enfants les vérités sur le monde d'aujourd'hui, que l'on éduque le monde pour mettre fin à toute aliénation sur cette Terre. 

 

Cette semaine, en Inde, une touriste suisse a été victime d'un viol collectif...Trop d'hommes, trop de violences gratuites, trop peu de travail ??? quelles sont les raisons de ces violences ? ...

Publié dans Et pendant ce temps...

Commenter cet article

Ton Chaminou 16/03/2013 23:04

Ce sont des moments très agréables, après je tiens quand même à dire qu'il n'y a rien d'exceptionnel à faire une quiche (surtout quand la pâte est déjà prête) ! Sinon, c'est une bonne nouvelle pour
les femmes mais est-ce que ce sera mis en exerce !?

Manu 17/03/2013 11:38



Oui, se sont des moments très agréables effectivement, mais ils passent trop rapidement! Pour la quiche, chuuuuuuuut, il ne fallait pas dire que tu n'avais pas fait la pâte! Roh! Sinon, il
faudrait que les gens soient un peu plus éduqués dans certaines régions du monde pour comprendre que certaines choses ne se font pas ... tout est question de civisme, de moralité, mais va dire çà
à des pays conservateurs !