Un poème culinaire

Publié le par Manu

bourglinster.jpg

Photo: restaurant la Distillerie

 

 

En ce moment, je fais des recherches pour nos prochaines vacances au Luxembourg. Je pense au Müllerthal, un rêve de nature, de vieilles ruines sans doute. Et puis je suis tombée par hasard sur le restaurant de la Distillerie à Bourglinster.

Le chef René Mathieu, étoilé au guide Michelin 2013 et élu Chef de l'année 2010 pour le Luxembourg par le guide Gault Millau, élabore des menus gastronomiques sur la base d'une cuisine contemporaine dans le souci de la qualité des produits d'hier et d'aujourd'hui.

Il en résulte une carte magnifique avec des noms de menus très poétiques: " Petite poésie de l'hiver " ou encore " Poésie marine et végétale ".

Quand je regarde la carte d'un restaurant, je vais d'abord survoler les desserts; c'est avec les desserts que j'arrive à savoir si oui ou non je mangerais bien. Et là, les desserts me donnent le vertige: la crème de panais au chocolat blanc et vanille par exemple ... mes sens sont en éveil.

Je pense alors à la douceur du panais, au goût prononcé de la vanille qui va venir crépiter dans mon palais, à la gourmandise au chocolat blanc qu'on a tous en souvenir: le bon chocolat blanc que l'on déguste en prenant bien le temps de confronter les arômes ... Tout cela me fait rêver et plus encore lorsque je lis le petit mot du chef qui parle avec poésie de sa cuisine "évasive":

 

" Dans un monde où tout s’accélère, où tout change très vite, les goûts ne cessent d’évoluer. Les frontières s’ouvrent, les espaces se rapprochent….Parce que les saveurs sont une source inépuisable de plaisirs et de surprises, l’univers gastronomique ne saurait rester cloisonné dans ses habitudes, ou sombrer dans la monotonie et la lassitude gustative. Il mérite qu’on le parcourt, qu’on l’explore… que l’on sélectionne en permanence les meilleurs produits. Mon travail se situe principalement dans cette recherche où il faut mettre en valeur le travail des artisans qui respectent leurs produits. C’est la base à la création de mes recettes qui peuvent dévoiler un rapport ludique ou symbolique. Il s’agit d’accorder à la dégustation un univers d’évasion basé sur une approche sensitive mais aussi réflexive, un échange sensuel par le corps mais aussi un transfert esthétique par l’esprit. "

 

 

Pour découvrir en détail la carte des menus du chef René Mathieu, c'est ici .


 

Tout cela ne me dit pas ce que je vais manger demain ...non, pas une conserve !

Publié dans C'est subjectif

Commenter cet article

Ton Chaminou 21/02/2013 19:16

En fait, ben... non, je ne sais vraiment pas quoi écrire là-dessus !

Manu 22/02/2013 18:03



... tu es mignon tu sais