Weekend bucolique: un parfum d'été

Publié le par Manu

P1140852.JPG

 

" Pourquoi ai-je la chanson dans la tête On dirait le Sud ...", sans doute parce que ce petit weekend heureux, ensoleillé, me rapelle de douces heures passées avec Aurélien, seuls dans le Sud. Où peut être aussi que ces milles notes vanillées, ce bois fumé, me donne des envies d'ailleurs. Encore oui, je suis dans la Lune bien souvent, au paradis aujourd'hui.

Hier, nous cherchions un petit village pittoresque pour une session photo. Par les petits chemins, nous sommes arrivés au abords d'un village du 54, pommé certes, mais tranquille. Il n'y avait pas un chat mais des cerisiers rouge, un beau château teinté de bleu ciel et une église romane surplombant le village. La vue était belle, le moment était charmant.

 

P1140831.JPG

 

P1140825.JPG

 

P1140834.JPG

Et aujourd'hui, un petit point minuscule sur une carte: Gélaucourt.

Une carte de la Lorraine dépliée sur le bureau et une vague impression que ce petit point au milieu de rien, ou plutôt dans la campagne vallonnée du Saintois, devait nous amener à passer une bonne fin de weekend. Gélaucourt est un village jardin, un village pittoresque de Meurthe et Moselle ou il fait bon se promener et flâner lors des Z'aprems à la campagne. Il s'agit d'une petite fête de village qui propose d'exposer de nombreux artistes ( peintres, céramistes, potiers ...), de se promener tranquillement dans le jardin d'eau de l'Aubépré, un jardin magnifique qui nous a  surpris Aurélien et moi, tant par l'espace que par les espèces présentent. Le village est tout petit mais on y resterait bien une journée entière tellement il y fait bon se reposer ... surtout au coeur du jardin, sous les arbres, sur un banc en fer forgé... ou encore sur la terrasse du café éphémère avec ce petit air de jazz dans l'air ... Ah, que c'était bien ! Nous sommes même repartis avec notre miche de pain cuite au feu de bois !

 

P1140819.JPG

Sous un arbre, des baisers,

L'eau qui jaillit des près,

De l'autre côté du village,

Des chevaux sans attelage,

Et le rêve encore demeure,

Le regard plongé,

Dans le breuvage doré,

Les heures s'échappent,

Comme des notes de musique,

Tout s'étire et se décline,

Sous le soleil doucement,

Tendrement.

 

 

Des champs de blé, de coquelicots s'évadent sur notre chemin: les fleurs fâneront demain mais nous y retournerons.

Publié dans We are free

Commenter cet article

Ton chaminou 14/07/2013 19:06

Le fameux village dont tu ne sauras jamais le nom ! :) D'ailleurs, à ce point, il y avait un chat... Un seul ! Tout ça pour revenir à ce weekend qui a laissé de merveilleuses surprises que nous
avons pu partager ensembles, ce qui est vraiment formidable ! Ps : vraiment cool la libellule ! ;)

Manu 15/07/2013 14:45



Mais si, mais si, c'est heu ... le village avec le chateau bleu ciel ! Il était vraiment beau ce weekend, merci pour tout çà chéri