Young again

Publié le par Manu

Paul-Banks---The-Base.jpg

 

 

Ding Dong :)

 

Pour ceux qui ont lu les articles qui précèdent, Paul Banks, le chanteur du groupe INTERPOL, a sorti hier matin son nouvel album, sobrement appelé BANKS.

Son premier album était sorti sous le pseudonyme Julian Plenti (ah ah, le petit cachotier!) et se prénommait Julian Plenti is...Skyscraper.

Apparement, monsieur le New Yorkais semble aimer les buildings. Y'en a encore sur sa nouvelle pochette!

Son premier album était pas mal: les sons assez électro, certes, mais ils restaient dans la verve du groupe dont Popol est le leader.

Ici, pour Banks, il y a toujours cette musique électronique qui semble devenir le fin mot de tout musicien qui se respecte. Mais en mieux, tout de même. Les sons électro se mêlent très bien à sa voix ténébreuse, les accords de guitares nous entraînent dans un voyage inter galactique (ou ce que vous voulez, c'est selon ce que vous mangez ou buvez avant ). Le nouvel opus de Paul Banks m'emballe par ses sons inédits (comparé aux albums d'Interpol ou même ceux de Banks), par les effets sonores multipliés, comme testés sur cette galette. On a envie d'en écouter plus mais ...mais tout de même, il ne faudrait pas non plus nous repasser du Franck Sinatra ou bien même trop en faire avec de l'électro ( Ce qui n'apparaît pas dans les albums somptueux de Turn On ou encore même Antics. Je reste sur ma défensive, je m'accroche à mon désir de voir évoluer ce groupe et ses membres sur des accords de guitares sèches et de sons à l'électrique mémorables, comme une fan dévouée). Et le nouveau truc en ce moment pour les artistes, c'est de mettre une voix au milieu ou en fin de chanson qui parle et dit des trucs incompréhensibles ( écouter Arise, Awake pour comprendre ce que je tente de vous dire).

Un clip sort est déjà sur la toile ( merci à mon Chaminou qui me l'a trouvé!). Paul Banks voudrait rajeunir, mais en vain... il n'y a plus qu'à se venger de la jeunesse ...ah!

Je vous conseille The Base, Over my Shoulder, Young Again avec ses accords un peu hispaniques à certains moments, Lisbon, pourquoi pas ...au final, écoutez tout l'album en entier, ne faisons pas compliqué, faites-vous une idée, mais surtout, écoutez-le deux fois si vous voulez vraiment en tirer quelque chose.

Je n'attends plus que la deluxe Edition de Turn On pour écouter des inédits qui dorment encore dans les cartons d'INTERPOL.

 

Lien vers Deezer pour l'écoute de l'album ici

 

 


 

 

Qui n'a jamais rêvé de ressusciter son animal de compagnie, ou quelqu'un de sa famille ? Hum ...Tim Burton l'a fait pour nous, ou plutôt, va nous le conter sur grand écran le 31 octobre prochain. Halloween me guette! 

 

 


 

Publié dans Let's dance

Commenter cet article

Catherine 23/10/2012 22:49

Eh oui, je connais et je suis fan depuis leur début.
Voici le lien vers un de mes articles http://laculturesepartage.over-blog.com/article-12266722.html (ce n'est pas un article sur Interpol, mais sur The Editors, mais je parle d'Interpol et il date
de 2007).
Bonne écoute de Paul Banks !

Manu 24/10/2012 07:58



Merci, je vais lire çà alors!



Catherine 23/10/2012 19:56

J'aime Interpol, j'ai les albums, je ne savais pas que Paul Banks avait fait des albums solo ! Merci pour la découverte, je suis en train d'écouter et j'aime bien. Bonne soirée.

Manu 23/10/2012 20:32



C'est sacrément étonnant! Personne pourtant ne semble connaître Interpol ...enfin sauf quelques amis...Bonne découverte ...Oh sinon, y'a aussi un autre album de reprises par Julian Plenti (alias
Paul Banks ...ah il faut suivre!)



Ton Chaminoutube 23/10/2012 19:49

Popol en terrain conquis ! Sinon, pas de quoi pour la vidéo...

Manu 23/10/2012 20:30



:) Ce sacré Popol! Merci encore parce que quand même, elle était bien cachée!