Retour de vacances

Publié le par Des choses et autres ...

Un retour de vacances, comme vous le savez tous, n'est jamais évident. C'est pourquoi il est important de penser à des choses succeptibles de nous motiver.

 

Du soleil comme s'il en pleuvait, oui mais non. De pluie, et puis deux jours de beaux temps. Pas de quoi devenir café au lait! Nous avons (moi et mon cher et tendre, accompagnés par mon très cher petit frère) partagés de beaux moments sur les plages de Vendée, à Nantes aussi autour d'une tasse de thé...

J'ai profité de ces moments pour refaire quelques photos, pour lire un peu, pour écrire, pas du tout.

En tout cas, çà m'a fait un bien fou de repartir vers l'océan. J'en avais bien besoin.

 

 

P1040864.JPG

 

 

Nous avons, durant deux semaines, parcouru  près de 1 900 kms. Nous sommes aussi montés vers le Nord avant de revenir en Lorraine. Là encore, çà a été une vrai bouffée d'air frais surtout qu'il n'y faisait pas bien chaud! Nous avons parcouru les rues de Lille sous la pluie, en cherchant à tout prix un musée à voir avant de repartir. Nous sommes tombés sur une expos photos qui recevait ce jour-là des professionnels de chez Nikon...nous n'avons donc rien vu de l'expo!

Nous en avons profité pour ramener de la cassonnade, de la vrai, de la blonde; sans oublier les chocolats belges, Leonidas pour nous.

Une chose à voir aussi si vous êtes de passage: les verreries (pourquoi pas celle de Trélon). C'est assez mystérieux avant d'y rentrer, on se demande ce que l'on va voir et puis une fois devant la réalisation d'un objet de verre...on devient un enfant qui s'émerveille, qui veut apprendre, toucher, tout voir. C'était vraiment très beau, ces couleurs...et puis garder ces gestes d'un métier qui est devenu rare, c'est superbe!

 

P1050148.JPG

 

 

Et en revenant, l'impression d'être déjà trop loin de tout çà. Penser que les vacances, çà peut être dans bientôt. Bientôt, c'est quand bientôt ?

Nous n'avons pas eu la télévision pendant presque une semaine et cela ne nous a pas trop manqué. Je pense que la période n'était pas très favorable à passer son temps devant la télévision à manger du chocolat! Mais, en retour, il y a ce devoir de citoyen à accomplir. Toujours la même impression, la même peur que l'on ai mit deux papiers dans la même enveloppe. Et puis les résultats, toujours contradictoires par rapport aux journalistes, toujours aussi déprimants, dépitants presque.

Alors je me pose ces questions aujourd'hui: Quelle est notre volonté ? Que voulons-nous vraiment aujourd'hui en France ? De quoi ou de qui avons-nous besoin ?

Je dors, je me lève, je mange, je cours ...comme tout le monde. Je pense à l'Humanité, je crois en l'égalité, en l'Homme plus que tout et je ne peux m'empêcher de penser à la fragilité de notre Terre, aux pensées de chacun d'entre nous.

 

Voyagez, vivez, regardez autour de vous et pensez à ce qui est vraiment important. Penser aux autres, c'est penser à soi, c'est penser à demain.

 

 

 

En ce moment:

 

Je lis: Le desespoir de Ned Allen de Douglas Kennedy

Et en même temps: Baltiques, de Tomas Trantrömer

J'ai vu: Young Adult il y a quelques semaines et c'était juste très bien.

J'écoute: Yeah Yeah Yeahs, Fever to Tell

Je vais faire: des biscuits à la pistache et chocolat pour mon amoureux.

Je me suis révolté avec:  Lush, contre les tests sur les animaux pour les cosmétiques et autres.

Publié dans We are free

Partager cet article

Repost 0

Ceci n'est pas un article

Publié le par Des choses et autres ...

... c'est un message sauvage, deux coeurs qui se rencontrent et s'étendent, là, sur la page d'un blog.

 

P1040783.JPG

 

 

L'amoureux, pour l'article effacé Jardin extravaguant et musique aléatoire du 29 mars 2012


Les buveurs de thé, les cueilleurs de thym
Se sont retrouvés au fond du jardin
Ils se tiennent la main, leurs coeurs enlacés
Quelques lueurs du matin pour les réchauffer
Comme des feuilles séchées au subtil parfum
Prêtes à se développer dès que frémit l'instinct
L'instant qui ne fait qu'un de ces deux rêveurs nés
En ce lieu malin où la vie devient vraie...

 

 

 

L'amoureuse qui lui répond avant même que ce message lui soit écrit

 

Dans le moindre recoin de l'hémisphère, dans un semblant de paradis, la nuit, les nuits, portée par ta lumière, mon étoile, mon phare. Je ne voudrais que toi, secrètement, fidèlement, dérober à l'obscurité tes doux baisers enflammés. Éclaircir tes pensées sans l'ombre d'un doute. Venir et ne plus repartir, t'aimer, t'aimer...une vie entière à t'aimer.

 

 

 

 

Photo: Recette, théorie et pratique, Biscuits canelle, angélique et autres fruits confits de mon amoureux après 23h.

Publié dans Les mots

Partager cet article

Repost 0

Bouchées à la rose de Tim Burton à la cinémathèque

Publié le par Des choses et autres ...

 

P1040365.JPG

 

 

 

L'autre jour, mon amoureux me ramenait le magazine Les Inrockuptibles en me disant " Hé regardes, y'a Tim Burton à la cinémathèque!". Toute excitée, j'allais donc me rendre en page 54 du journal pour y lire l'article sur l'exposition totalement jubilatoire de Tim Burton à la Cinémathèque de Paris. Tim Burton où la silhouette flippante d'un réalisateur de films gothiques et acidulés pour petits et grands enfants. Tim Burton, l'homme à l'univers féérique ou presque, aux contes cruels et fantasmagoriques. Quelle bonne idée cette expo sur un grand maître du cinéma américain, un rêveur et poète hors paire. Des dessins du cinéastes, en passant par des projections où encore des conférences, vous saurez tout sur Tim Burton, de Sleepy Hollow, mon préféré de tous mes préférés, au très énigmatique Ed Wood.

L'exposition Tim Burton est à voir à La cinémathèque française, du 7 mars au 5 août.

 

Une bouteille d'eau de roses oubliée dans la cuisine m'a donné envie d'utiliser ce liquide très parfumé. J'en ai fait des petites bouchées à la rose, aux dès de pamplemousse et aux amandes qui me paraissent fortement alléchantes à la sortie du four. (En fait, j'ai goûter encore chaud, je n'ai pu résister!)

 

 

P1040362.JPG

 

 

Pour une dizaines de bouchées: prévoir un moule rectangulaire de 25 * 13 cm

 

Ingrédients:

- 3 œufs
- 250 g de yaourt nature à 20% de matière grasse ou même à 0% (si vous êtes au régime!)
- 100 g de maïzena
- 80 g d'amandes en poudre
- 100 g de sucre de canne
- 1/2 sachet de levure chimique
- 1/2 c.c d'eau de rose

- 2 c.s d'amandes effilées

- 1 demi pamplemousse rose coupé en petits morceaux


 

1/ Beurrer légèrement le moule et préchauffer le four à 180°C.

2/ Mélanger le yaourt avec la poudre d'amandes. Ajouter la Maïzena, puis la levure et le sucre. 

Ajouter ensuite les œufs un par un, tout en continuant de bien mélanger. Terminer par l'eau de rose et les petits morceaux de pamplemousse.Mélanger. Verser dans le moule, parsemer le dessus des amandes effilées et enfourner pour 40 minutes à 180°C. Au bout de 20 minutes de cuisson, les bouchées vont commencer à brunir. Il faudra alors déposer du papier d'aluminium jusqu'à la fin de la cuisson.

Démouler délicatement et découpez de jolis carrés.

 

Miam Miam

Publié dans Let the camera roll

Partager cet article

Repost 0

Escapade au Luxembourg

Publié le par Des choses et autres ...

 

 

P1030777.JPG

  Passage sous la cité judiciaire de la ville de Luxembourg

 

Vendredi dernier, nous sommes partis au Luxembourg. Après un passage éclair à Nancy, direction Luxembourg, la ville. Nous n'étions pas revenu depuis quelques mois et çà commençait à nous manquer. Malgré le temps gris, nous avons pu profiter d'une promenade au cœur de la vallée de la Pétrusse et pic-niquer en regardant passer des coureurs de midi pile. Au hasard d'une rue, nous avons trouvé des toilettes dans un passage qui menait à un ascenseur, celui-ci menant au Tribunal, derrière la Cathédrale Notre Dame. Nous cherchions quelques photos à faire quand nous avons eu la grande idée d'aller faire un tour chez Oberweïs, mythique institution au Luxembourg pour les grands gourmands et gourmets. Sorbet Forêt Noire avec sa sauce au Kirch pour lui et Tartelette aux fruits de saison, thé vert Bancha Fiorito pour moi-même. Puis descente vers la vallée pour retourner au parking ...la route est encore longue !

 

P1030781

 

Après quelques kilomètres au travers des routes du Luxembourg, des villages aux maisons colorées, aucun chats dans les parages mais que de beaux paysages ! Nous arrivons à Vianden, quelle vue ! Le magnifique château surplombe le village en contrebas...un village aux rues pavées, pittoresque, aux quelques touristes de passage. Notre hôtel, chaleureux et familial se trouve à côté de la rivière où nous irons nourrir les canards matin et soir. Petites promenades dans le village, aux alentours,  ainsi qu'au château de Vianden. L'édifice, véritable bijou des époques romanes et gothiques, fut construit du 11ème au 14ème siècle. Victor Hugo, qui avait séjourné à Vianden, aimait se promener sur les remparts du château et trouvait le lieu romantique, inspirant. Aujourd'hui, même si le château est reconstruit et presque « moderne » vu d'extérieur, cette idée de « romantisme » trône toujours sous la forteresse.

 

  P1030855.JPG

Château de Vianden

 


Un autre endroit, une autre excursion vers Brandenbourg. Petit village perdu en plein cœur des ardennes Luxembourgeoises, à quelques minutes de Boursheid. Nous ne cherchions qu'un chemin de promenade, nous avons découvert un superbe château, certes en ruines, mais quelle beauté ! Aventuriers que nous sommes, nous avons tout d'abord cherché à faire le tour du village, histoire d'avoir une plus jolie vue sur le château, de le contourner, de l'admirer. Abandonné, esseulé sur sa colline, ce château semblait nous appeler ! Mon aventurier préféré me fit remarquer qu'un panneau indiquait l'interdiction de monter vers le château. Il n'en fallait pas plus pour me donner l'envie de le découvrir. Ni une ni deux, nous sommes montés tout là-haut et avons fait le tour de cette ruine...tout en découvrant des débris de porcelaines, de terre cuite sans âge. Malheureusement, une grande grille en fer forgé ne nous a pas laissé entrer, mais l'on apercevait tout de même les tours cubiques du château dont on retrouve la mention vers le 12ème, peut être même avant. Il faudra y revenir …

 

P1030940.JPGRuines de Brandenbourg

 


C'était bien trop court cette escapade. Deux jours à peine pour découvrir cette belle région, cette nature resplendissante, ces châteaux magiques, romantiques, magnifiques.

Je me souviendrais des pavés de la ville de Vianden, de son superbe château, des maisons colorées, des promenades en pleine nature, en solitaires, romantiques; des moments à contempler les ruines de Brandenbourg, à donner à manger aux canards ( quoi de plus simple et de plus amusant...!), à se dire que c'est les vacances ...encore pour quelques heures.

 

Puis j'ai une grande pensée pour une boule de poils au regard si expressif, si fort.

Parfois, la nuit, je revoie encore ses yeux orange...avant de ne replonger dans le noir, dans le réconfort.

 

 


Publié dans We are free

Partager cet article

Repost 0

<< < 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 > >>