Peau de lune

Publié le par Manu

"Laisser la nuit glisser sur ma peau. Avec le souvenir du froid de la lune. De l'eau ridée qui étincelle en paillettes."

Yanick Lahens, Bain de Lune

 

Quelque chose m'a réveillé dans la nuit. Ce n'était pas le miaulement de mon chat, ni même le souffle chaud de mon fiancé. C'était le temps d'avant. Je n'en suis plus vraiment certaine. Il y avait cet homme qui dormait dans le parc. Il avait trouvé refuge sous un grand prunier. Personne ne savait ou il dormait, mais un jour, l'homme qui gardait les lieux l'a retrouvé, plus endormi que jamais sous le grand prunier. Les fruits avaient la couleur de la nuit noire, leur sucre attirait les guêpes, les fourmi, les petits êtres qui se cachaient maintenant sous le cadavre de l'homme sans nom.

J'ai fais ce rêve cette nuit et d'autres ensuite. Il y avait de l'amour et de la haine, de la violence et du dépit.

C'était comme me souvenir des mots susurrés à mon frère, sans l'ombre d'un doute. C'était comme vouloir oublier sans vraiment y arriver.

Je n'écrirai pas là-dessus. Pas aujourd'hui, pas demain. Les mots sont noirs et indéfinissables.

Publié dans Les mots, Rêve

Partager cet article
Repost0