Je viens d'une chambre de papier à fleurs

Publié le par Manu

Je viens d'une chambre de papier à fleurs

Derrière les murs de papier jaunit, les pommes sauvages s'ouvrent à la vie, épépinent leur cœur dans la boue distillée du petit jardin. Il y avait des tomettes à terre et des tomates dans la serre. Des groseilles qui sentaient bon l'été et des salades dans lesquelles je me perdais. Quelques cailloux oubliés çà et là feront pousser mes souvenirs les plus doux.

Derrière le petit muret, chantait le coq le dimanche et chaque jour férié. La lumière blanchissait, sous un soleil d'argent, derrière le vieux papier décoré de la maison aux briques rouges.

Je suis née ici, dans cette pièce aujourd'hui immaculée. Je suis née là, séquence embryonnaire, cette fragilité inachevée, dans une petite maison du Nord de la France.

Publié dans Souvenirs

Partager cet article
Repost0