This Light *

Publié le par Manu

Pochette de l'album " Nocturne" de Girls in Hawaii

Pochette de l'album " Nocturne" de Girls in Hawaii

Il me semble que dans un autre rêve, je volais.

Il me semble que le soleil était bien plus proche de moi.

Il me semble que les prairies, les forêts, n'ont jamais été aussi vertes.

Il me semble que je rêvais d'un autre monde.

Un ailleurs, un monde meilleur.

 

J'ai toujours rêvé d'un monde meilleur. Depuis l'école, le collège et plus tard encore, je rêvassais de grands espaces, de terres inondées de soleil, d'animaux étranges et féeriques. Mes cours de sciences et vie de la Terre me donnaient parfois des idées, des hypothèses de mondes nouveaux, à découvrir. Mais que reste t-il à découvrir ? Les fonds marins, la terre dessous nous, celle que l'on creuse à grandes machines pour en extraire … le peu de jolies choses qu'il nous reste ?

Aujourd'hui, j'ai vu des œuvres relatant la vie, la genèse de notre Terre et sa destruction. L'exploration de l'Enfer, la tourmente des peuples qui se heurteraient à une probable dissolution de tout, tout ce qui nous entoure. Les couleurs étaient vives, parfois criardes et j'ai toujours pensé que l'apocalypse serait un jour peint de noir, rien que du noir. Mais ici, l'apocalypse, c'est l'éclatement de toutes les couleurs de notre planète, voilà pourquoi çà n'était pas que du noir, voilà pourquoi çà n'était pas si sombre. Les tentures étaient belles, pourtant l'histoire était triste.

Il y avait aussi une œuvre imposante ; de nombreuses pampilles brillaient, tournoyaient dans le vide. De près, çà n'était pas vraiment des pampilles. Des animaux empaillés étaient retenus par des bouts de détritus, des pierres, des choses étincelantes mais dont l'existence dans nos océans, nos forêts déterminent la disparition de nombreuses espèces. L'art choque, signifie quelque chose, veut nous questionner. C'est un message et il serait bon d'en prendre connaissance.

Il y a quelques temps, j'ai écris la nouvelle que vous lirez peut-être ci-dessous. Je la gardais dans un coin de mon ordinateur depuis des mois, en me disant qu'elle devait servir à quelque chose, du moins être lue par quelqu'un. J'ai pris beaucoup de temps pour l'écrire. L'actualité l'a façonné, déterminant les chapitres, ses personnages. Elle me tient particulièrement à cœur ; elle aussi est un éclatement de couleurs, de voix.

DIX RACINES D'ARBRES

 

 

This Light* - Nouveau titre de Girls In Hawaii -  en image, la pochette de leur album à venir en septembre !

Publié dans C'est subjectif

Commenter cet article