La bergamote

Publié le par Manu

P1170252.JPG

 

C'est par une promenade à Nancy que j'eu envie d'une bergamote, ce bonbon si savoureux, au goût bien prononcé et doré à souhait.

La bergamote, c'est d'abord un fruit, un croisement entre l'orange amère et la lime. Cet agrume est présent et cultivé surtout en Italie. Son parfum " suave et piquant", selon les spécialistes, peut provoquer des envies de bonbons dorés ...tout comme Jean-Frédéric Godefroy Lillich, un confiseur originaire du Wurtemberg, qui, en 1845, ouvre une boutique de pâtisserie-confiserie au 31, rue du Pont-Mouja à Nancy. En 1850 sur l’idée d’un ami parfumeur, Lillich marie l’essence de bergamote au sucre cuit et donne au bonbon sa forme carrée.

 

bergamote.jpg

Au milieu du XIXe siècle, nombreux furent les confiseurs nancéiens à s’approprier cette sucrerie, à l’instar des maisons Lefèvre et Lalonde, qui ont toujours pignon sur rue à Nancy.

Quelques gouttes d'huile essentielle de Bergamote de Calabre et la magie opère ! La confiserie, tant aimé des lorrains, devient donc un emblème, ici mais aussi partout ailleurs où cette gourmandise se plait à voyager. C'est aussi peut être grâce à son conditionnement: une boîte en fer blanc représant la place Stanislas, l'emblème de Nancy. Je crois me souvenir que, chez mes grands-parents, une de ces vieilles boîtes trônait quelque part dans un tiroir, à l'abri de la lumière et surtout des regards.

 

P1170249.JPG

Il m'est impossible de parler des bergamotes de Nancy sans évoquer la maison Lefèvre-Lemoine devant laquelle je passe si souvent. Cette sublime boutique se situe face à la gare, à côté de L'Excelsior, mythique restaurant de la ville. Longer la vitrine, c'est faire un pas dans la gourmandise et deux pas en arrière, en enfance. De nombreux chocolats, biscuits et autres confiseries, dont la bergamote y sont présentés pour le grand bonheur des passants. Si vous poussez la porte de cette maison fondée en 1840 par Antoine Lefèvre, vous repartirez sans doute avec un petit pain d'épices joliement décoré à Noël, un lapin en chocolat aux couleurs exotiques à Pâques ou bien encore avec une sublime boîte de chocolats fabriqués sur place et hautement délicieux !  

La bergamote, c'est aussi le souvenir précieux d'un thé Earl Grey dégusté au chaud, sur la place Stanislas comme partout ailleurs, où encore celui d'une madeleine au goût bien prononcé, unique. Quelques zestes de bergamote ou quelques gouttes de son huile essentielle seront du plus bel effet à l'heure du goûter !

 

 

 

La semaine prochaine: Bonjour Nîmes !

Publié dans Thé ou café

Commenter cet article

Ton Chaminou 14/02/2014 17:34

Voici un article très savoureux, je me lèche déjà les babines si je puis dire !

Manu 14/02/2014 17:37



Houhou, merci très cher ! :)