Un jour d'Automne

Publié le par Manu

Les feuilles jaunes dérivent. La douceur de ce petit matin, ennivrant, caressant la pâle fragilité des êtres dévêtus. Quelques heures plus tard, les yeux aveuglés par le soleil, se sont les mêmes feuilles qui tombent encore mais dans un silence, dansent avec le vent. L'image est belle, l'image est solennelle. Je voudrais être peintre pour immortaliser ces instants, avant que tout soit à terre, avant que le vent ne transporte les quelques feuilles de ci, de là et ne les enfouisse sous terre.

Mon coeur est ailleurs, mes pensées loin d'ici. Je rêve de me pencher sur l'eau, quelque part dans cette forêt qui m'attend, au creux d'un arbre attendre que les nuages s'échappent et contempler la lumière de ce mois d'octobre. Celle qui rougie le soir, celle qui éblouie la fenêtre....Tout cela m'évoque l'étrange voyage de l'Automne, les aléas d'une feuille qui flotte dans l'air si doux et qui, avec une telle délicatesse, frôle la terre d'un bout à l'autre.

Publié dans Et pendant ce temps...

Commenter cet article

Ton Chaminou 02/11/2013 10:37

Quelle surprise ! Je suis charmé par la poésie qui se dégage de ton texte évoquant, il me semble, la lumière du Nord... Belle écriture.

Manu 02/11/2013 10:48



Merci très cher ! Oui, c'était le petit texte caché dont on ne fait pas attention puisque mon blog est de plus en plus délaissé ... snif !